Produit innovant : l’éponge magique est-elle devenue un incontournable ?

L’éponge magique fait un carton ! Ce produit innovant a démontré une efficacité redoutable lorsqu’il s’agit de nettoyer les salissures sur toutes sortes de surfaces. Apparu depuis quelques année seulement, ce produit est aujourd’hui fabriqué par de nombreuses grandes marques de l’entretien telles que Scotch Brite, Vigor, Vileda, Monsieur Propre mais aussi Taski et bien d’autre. Gros plan sur ce nouvel acteur de nos séances de ménage.

D’où vient-elle, cette éponge magique ?

Conçue en mousse de mélamine, une résine utilisée dans un premier temps pour l’isolation phonique, l’éponge magique ou gomme magique, est le fruit des recherches du groupe chimique allemand BASF. Ce matériau trouve son nom de baptême : le Basotect®. Il ne faut pas longtemps pour remarquer la propriété légèrement abrasive de cette mousse et donc sa remarquable capacité à gommer de nombreuses taches ou salissures sur de nombreuses surfaces. Par ailleurs elle est testée et s’avère sans risque pour la santé à la mise en œuvre et à l’usage. Le Basotect® obtient donc le label Oeko-Tex® et peut être commercialisé comme produit de ménage.

Comment l’utilise-t-on ?

Un mode d’emploi on ne peut plus simple et digne de sa cousine l’éponge végétale. En effet l’éponge magique doit être humectée à l’eau tiède pour démontrer toute son efficacité, pas besoin de produits donc. Elle vient à bout des traces sur les murs (doigts, feutres..) mais attention aux peintures ! Comme beaucoup de produits abrasifs il convient de tester l’effet sur vos surfaces avant de l’employer.

Autre surface que l’on peut nettoyer et à laquelle on ne pense pas spontanément : les chaussures et notamment les embouts blancs des Converses qui se retrouvent rapidement maculées de salissures et retrouve leur blancheur grâce au carré blanc de mélamine.

Les éponge standards sont-elles mortes ?

Si l’éponge magique a montré une grande efficacité pour effacer les taches elle a aussi ses limites et il convient de garder à l’esprit certaines de ses caractéristiques.

Tout d’abords comme écrit plus haut, mal utilisée elle pourrait abimer vos peintures. Rappelons qu’elle est légèrement abrasive et qu’il convient de tester son action sur vos surfaces. L’éponge végétale quant à elle n’a pas ce problème. Quelle que soit la force que vous mettrez à l’œuvre elle n’abimera pas vos murs.

De plus ce produit peut avoir un coût supérieur aux éponges standards malgré, disons-le, son rapport Qualité / Prix parfaitement correct, surtout si on ajoute au calcule le coût des produits qui doivent être achetés en plus d’une éponge végétale.

Si l’éponge magique est cousine de l’éponge végétale elle ne la supplante pas pour autant, elle se focalise sur de plus petites surfaces avec une efficacité redoutable. Vous ne l’utiliserez probablement pas pour nettoyer la carrosserie de votre voiture ou entreprendre de gros travaux.

Post Author: AlsaPro

Pat, spécialiste brico et maçonnerie, entrepreneur et blogueur !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *